Woody Harrelson

Woody Harrelson - © David Shankbone

Date de naissance 23.7.1961 à Midland, TX, Etats-Unis d Amérique

Links www.imdb.com (Anglais)

Woody Harrelson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Woody Harrelson
Woody Harrelson en 2009

Nom Woodrow Tracy Harrelson
Naissance juillet 1961 23 (23-07-1961) (1990 ans)
Midland, Texas, États-Unis
Nationalité Américaine
Profession(s) Acteur
Participations Tueurs nés
Larry Flynt
La Ligne rouge
No Country for Old Men
The Messenger
Bienvenue à Zombieland
Insaisissables
Hunger Games

Woody Harrelson (né Woodrow Tracy Harrelson) est un acteur américain né le 23 juillet 1961 à Midland (Texas, États-Unis).

Biographie

Il est le fils du tueur à gages Charles Harrelson (1938-2007) né à Huntsville (Texas) (qui prétend avoir participé au complot de l'assassinat de John F. Kennedy, avec Lee Harvey Oswald)[1], emprisonné à vie en 1979 à l'ADX Florence pour le meurtre du juge fédéral John H. Wood, Jr. le 29 mai 1979 à San Antonio, et de Diane Lou née Oswald à Lebanon (Ohio). Il va s'installer dès 1973 (9 ans après le divorce de ses parents) avec sa mère dans la ville natale de cette dernière.

Après avoir obtenu un diplôme d'anglais et d'art dramatique au Hanover College dans l'Indiana, Woody Harrelson débute sa carrière sur le petit écran. En 1982, il rejoint le casting de la série américaine à succès Cheers. Puis il débute au cinéma en interprétant un étudiant, joueur de football américain, dans la comédie Wildcats (1986).

Dans ce premier film, Woody Harrelson a pour partenaire Wesley Snipes, à qui il donnera de nouveau la réplique dans Les blancs ne savent pas sauter et le film policier Money Train. Il devient ensuite l'époux de Demi Moore dans Proposition indécente en 1993.

Le succès s'offre à lui après avoir occupé la tête d'affiche de deux films controversés : Tueurs nés d'Oliver Stone, où il incarne Mickey Knox, un serial killer, adepte de l'ultra-violence gratuite, et Larry Flynt de Milos Forman. Sa prestation de nabab du porno américain lui vaut une nomination à l'Oscar du meilleur acteur.

Jouissant grâce à ces deux films d'un prestige grandissant, Woody Harrelson se tourne vers des rôles plus « sages » : cancérologue pris en otage dans The Sunchaser, journaliste américain prenant fait et cause pour une adolescente bosniaque dans Bienvenue à Sarajevo, petit fermier revendiquant son indépendance dans The Hi-Lo Country, frère cocu de Matthew McConaughey dans En direct sur Edtv ou encore boxeur, partenaire d'Antonio Banderas dans Les Adversaires. Parallèlement, il n'hésite pas à se contenter de petits rôles ou de simples apparitions dans Des hommes d'influence, Self Control, où il interprète un travesti, et She Hate Me de Spike Lee.

En 2005, il donne la réplique à Charlize Theron dans L'Affaire Josey Aimes, puis rejoint le casting du dernier film de Robert Altman, The Last Show, ainsi que celui de A Scanner Darkly de Richard Linklater, aux côtés de Keanu Reeves et Robert Downey Jr.. Membre de l'opéra sanglant orchestré par Joel et Ethan Coen en 2007 pour No Country for Old Men, Woody Harrelson effectue ensuite un impressionnant grand écart en passant d'un drame centré sur les manifestations anti-OMC de 1999 dans Bataille à Seattle de Stuart Townsend à une comédie sur le basket avec Will Ferrell dans Semi-pro.

En 2008, il joue dans 2012, inspirée d'une prophétie Maya qui daterait la fin de nos civilisations le 21 décembre 2012. En 2009, il joue dans le film Bienvenue à Zombieland dans le rôle d'un des survivants, Tallahassee.

En 2011, il a été invité par Ziggy Marley à chanter le titre éponyme de son album Wild and Free.

En 2012, il joue le rôle de Haymitch Abernathy dans le premier volet de la série de film Hunger Games tiré de la saga du même nom, et le reprend en 2013 dans le second volet, l'Embrasement. Ce rôle le fera connaître auprès d'un public plus jeune. En 2013, il fait partie du casting du film Insaisissables aux côtés de Mark Ruffalo, Morgan Freeman, Michael Caine et réalisé par le français Louis Leterrier, il joue le rôle du mentaliste dans l'équipe de magiciens "les 4 cavaliers".

En 2014, il donne à nouveau la réplique à Matthew McConaughey dans la courte série à succès d'HBO, True Detective.

Filmographie

Cinéma

  • 1978 : Harper Valley P.T.A. de Richard C. Bennett (figuration)
  • 1986 : Femme de choc (Wildcats) de Michael Ritchie : Krushinski
  • 1991 : Ted and Venus de Bud Cort : le vétéran du Viêt Nam sans domicile
  • 1991 : L.A. Story de Mick Jackson : le patron de Harris
  • 1991 : Doc Hollywood de Michael Caton-Jones : Hank Gordon
  • 1992 : Les blancs ne savent pas sauter (White Men Can't Jump) de Ron Shelton : Billy Hoyle
  • 1993 : Proposition indécente (Indecent Proposal) d'Adrian Lyne : David Murphy
  • 1994 : I'll Do Anything de James L. Brooks : Ground Zero Hero
  • 1994 : Deux cow-boys à New York (The Cowboy Way) de Gregg Champion : Pepper Lewis
  • 1994 : Tueurs nés (Natural Born Killers) d'Oliver Stone : Mickey Knox
  • 1995 : Money Train de Joseph Ruben : Charlie
  • 1996 : The Sunchaser de Michael Cimino : Modèle:Dr Michael Reynolds
  • 1996 : Strike! (Kingpin) de Peter Farrelly, Bobby Farrelly : Roy Munson
  • 1996 : Larry Flynt (The People vs. Larry Flynt) de Milos Forman : Larry Flynt
  • 1997 : Bienvenue à Sarajevo de Michael Winterbottom : Flynn
  • 1997 : Des hommes d'influence (Wag the Dog) de Barry Levinson : Sergent William Schumann
  • 1998 : Palmetto de Volker Schlöndorff : Harry Barber
  • 1998 : La Ligne rouge (The Thin Red Line) de Terrence Malick : Sergent Keck
  • 1998 : The Hi-Lo Country de Stephen Frears : Big Boy Matson
  • 1998 : Welcome to Hollywood d'Adam Rifkin et Tony Markes : lui-même
  • 1999 : En direct sur Edtv (Edtv) de Ron Howard : Ray Pekurny
  • 1999 : Les Adversaires (Play It to the Bone) de Ron Shelton : Vince Boudreau
  • 1999 : Austin Powers 2 : L'Espion qui m'a tirée (Austin Powers: The Spy Who Shagged Me) de Jay Roach : Lui-Même
  • 2003 : Self Control de Peter Segal : Galaxya/Gardien de sécurité
  • 2003 : Le casse (Scorched) de Gavin Grazer : Woods
  • 2004 : She Hate Me de Spike Lee : Leland Powell
  • 2004 : Coup d'éclat (After the Sunset) de Brett Ratner : Stan Lloyd
  • 2005 : The Big White de Mark Mylod : Raymond
  • 2005 : L'Affaire Josey Aimes (North Country) de Niki Caro : Bill White
  • 2005 : The Prize Winner of Defiance, Ohio de Jane Anderson : Kelly Ryan
  • 2006 : A Scanner Darkly de Richard Linklater : Luckman
  • 2006 : The Last Show (A Prairie Home Companion) de Robert Altman : Dusty
  • 2007 : Very Bad Strip : la cave se rebiffe de Zak Penn : One Eyed Jack Faro
  • 2007 : The Walker de Paul Schrader : Carter Page III
  • 2008 : Bataille à Seattle (Battle in Seattle) de Stuart Townsend : Dale
  • 2008 : Surfer, Dude de S.R. Bindler : Jack Mayweather
  • 2008 : Transsibérien de Brad Anderson : Roy
  • 2008 : No Country for Old Men - Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme (No Country for Old Men) de Joel et Ethan Coen : Carson Wells
  • 2008 : Love Manager de Stephen Belber : Jango
  • 2008 : Sleepwalking de Bill Maher : Randall
  • 2008 : The Grand de Zak Penn : One Eyed Jack Faro
  • 2008 : Semi-pro de Kent Alterman : Monix
  • 2009 : Sept Vies (Seven Pounds) de Gabriele Muccino : Ezra Turner
  • 2009 : 2012 de Roland Emmerich : Charlie Frost
  • 2009 : Bienvenue à Zombieland (Zombieland) de Ruben Fleischer : Tallahassee
  • 2009 : The Messenger d'Oren Moverman : Tony Stone
  • 2010 : Defendor de Peter Stebbings : Arthur Poppington / Defendor
  • 2010 : Bunraku de Guy Moshe : le gérant du bar
  • 2011 : Sexe entre amis (Friends with Benefits) de Will Gluck : Tommy
  • 2012 : Hunger Games (The Hunger Games) de Gary Ross : Haymitch Abernathy
  • 2012 : Rampart d'Oren Moverman : Dave Brown
  • 2012 : Sept psychopathes (Seven Psychopaths) de Martin McDonagh : Charlie
  • 2013 : Insaisissables (Now You See Me) de Louis Leterrier : Merritt MacKinney
  • 2013 : Les Brasiers de la colère (Out of the Furnace) de Scott Cooper : Curtis DeGroat
  • 2013 : Hunger Games : L'Embrasement (The Hunger Games: Catching Fire) de Francis Lawrence : Haymitch Abernathy
  • 2014 : Hunger Games : La révolte - Partie 1 (The Hunger Games : Mokingjay - Part 1) de Francis Lawrence : Haymitch Abernathy
  • 2015 : Hunger Games : La révolte - Partie 2 (The Hunger Games : Mokingjay - Part 2) de Francis Lawrence : Haymitch Abernathy

Télévision

  • 1985-1993 : Cheers : Woody Boyd
  • 1987 : Le Mystère de la baie (Bay Coven) : Slater
  • 1988 : Cool Blue : Dustin
  • 1988 : Killer Instinct : Charlie Long
  • 1990 : Cheers: 20th Anniversary Special : Woody
  • 1990 : Mother Goose Rock 'n' Rhyme : Lou the Lamb
  • 1993 : Cheers: Last Call! : Woodrow Tiberius 'Woody' Boyd
  • 1994 : Les Simpson (The Simpsons) - Saison 6, épisode 11 : Woody Boyd (voix)
  • 1996 : Spin City - Saison 1, épisode 9 : Tommy Dugan
  • 2001 : Will et Grace (Will and Grace) - Saison 3 et 4, 7 épisodes : Nathan, le petit ami de Grace
  • 2012 : Game Change (téléfilm) de Jay Roach : Steve Schmidt
  • 2014 : True Detective : Martin Hart

Distinctions principales

Récompenses

  • American Comedy Awards 1987 : « nouveau venu le plus marrant » pour Cheers[2]
  • Emmy Awards 1989 : meilleur second rôle masculin dans une série de comédie pour Cheers
  • MTV Movie Awards 1994 : meilleur baiser avec Demi Moore pour Proposition indécente
  • Razzie Awards 1994 : pire second rôle masculin pour Proposition indécente
  • Festival international du film de Flandre-Gand 2008 : Prix Joseph Plateau (prix d'honneur)
  • Film Independent's Spirit Awards 2010 : meilleur acteur dans un second rôle pour The Messenger.
  • Festival de télévision de Monte-Carlo 2012 : meilleur acteur pour Game change

Nominations

  • American Comedy Awards 1990 : acteur le plus marrant dans un second rôle d'une série TV pour Cheers
  • Oscars 1997 : meilleur acteur pour Larry Flynt
  • Saturn Awards 2009 : meilleur acteur dans un second rôle pour Transsibérien
  • Chicago Film Critics Association Awards 2009 : meilleur acteur dans un second rôle pour The Messenger
  • Saturn Awards 2010 : meilleur acteur dans un second rôle pour Bienvenue à Zombieland
  • Oscars 2010 : meilleur acteur dans un second rôle pour The Messenger
  • Critics Choice Awards 2010 : meilleur acteur dans un second rôle pour The Messenger
  • Golden Globe du meilleur acteur dans une mini-série ou un téléfilm 2013 pour Game Change

Voix françaises

En France

Modèle:Col-début | width="50%" align="left" valign="top" |

  • Jérôme Pauwels[3] dans :
    • Sept vies
    • 2012
    • Defendor
    • Bunraku
    • Sexe entre amis
    • Hunger Games
    • Rampart
    • Insaisissables
    • Hunger Games : L'Embrasement
    • Les Brasiers de la colère
  • Renaud Marx dans :
    • Les Adversaires
    • Coup d'éclat
    • The Big White
    • Semi-pro
    • Bataille à Seattle
  • Philippe Vincent[3] dans :
    • Les Blancs ne savent pas sauter
    • The Sunchaser
    • La Ligne rouge
    • A Scanner Darkly
  • Emmanuel Jacomy dans :
    • Doc Hollywood
    • Game Change
    • Sept psychopathes

| width="50%" align="left" valign="top" |

  • Éric Herson-Macarel dans :
    • Proposition indécente
    • She Hate Me
et aussi :
  • Philippe Bellay dans Cheers[3]
  • Pascal Renwick dans L.A. Story
  • Emmanuel Curtil dans Deux cow-boys à New York
  • Patrick Laplace dans Tueurs nés[3]
  • Gunther Germain dans Money Train
  • Dominique Collignon-Maurin dans Larry Flynt
  • Marc Saez dans Spin City[3]
  • Bruno Dubernat dans Des hommes d'influence
  • Gérard Darier dans En direct sur Edtv[3]
  • Philippe Catoire dans Will et Grace
  • Mathias Casartelli dans Austin Powers 2 : L'Espion qui m'a tirée[3]
  • Pierre Laurent dans Self Control
  • Xavier Fagnon dans L'Affaire Josey Aimes
  • Georges Caudron dans The Last Show[3]
  • Éric Aubrahn dans No Country for Old Men[3]
  • David Kruger dans Bienvenue à Zombieland
  • Loïc Houdré dans The Messenger[3]

Modèle:Col-fin

Notes et références

  1. Interview with Charles Harrelson, Dallas Channel 4, 1982
  2. « Awards »
  3. 3,0, 3,1, 3,2, 3,3, 3,4, 3,5, 3,6, 3,7, 3,8 et 3,9 « Comédiens ayant doublé Woody Harrelson en France » sur RS Doublage

Voir aussi

Liens externes

Dernière modification de cette page 24.04.2014 14:24:42

Récupérée de Woody Harrelson de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.