John Shirley-Quirk

John Shirley-Quirk - © Lightner Photography, Inc. | Naxos

Date de naissance 28.8.1931 à Liverpool, North West England, Grande-Bretagne

Date de décès 7.4.2014 à Bath, England, Grande-Bretagne

Links www.telegraph.co.uk (Anglais)

John Shirley-Quirk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

John Shirley-Quirk (né le 28 août 1931 à Liverpool et mort le 7 avril 2014[1]) est un chanteur britannique d'opéras et d'oratorios (baryton-basse).

Biographie

Il étudia d'abord le violon et la chimie dans sa ville natale, mais s'en détourna au profit du chant. En 1957, il s'installa à Londres, où il acheva sa formation lyrique. En 1961, il débuta à Glyndebourne, dans le rôle du médecin de Pelléas et Mélisande[2]. En 1964, il devint membre de lEnglish Opera Group[3]. Il suscita alors l'intérêt de Benjamin Britten, tant pour sa voix à la belle sonorité et à la diction très claire (proche au niveau du timbre de celle de Dietrich Fischer-Dieskau) que pour son physique séduisant. Shirley-Quirk devint l'un des interprètes favoris du compositeur et chef d'orchestre. Celui-ci érigea un monument à sa flexibilité et à son expressivité vocales sous la forme du démon qui, sous huit formes différentes, vient tenter « Gustav von Aschenbach » dans Death in Venice, son ultime chef-d'uvre.

Discographie sélective

  • Avec Benjamin Britten : Le Songe d'une nuit d'été (A Midsummer Night's Dream), Billy Budd, Owen Wingrave, Le Viol de Lucrèce (The Rape of Lucretia), La Mort à Venise (Death in Venice) (enregistrement dirigé par Steuart Bedford sous la supervision du compositeur gravement malade); The Dream of Gerontius (Edward Elgar), Scènes du « Faust » de Goethe (Robert Schumann)
  • Avec Pierre Boulez: L'Échelle de Jacob, Kol Nidré, le Survivant de Varsovie (les trois d'Arnold Schönberg)
  • Avec Malcolm Sargent: Requiem (Frederick Delius)
  • Avec David Willcocks: Cantate BWV 147 (Jean-Sébastien Bach)

Liens externes

Modèle:Autorité

Notes et références

  1. (en) http://www.artsjournal.com/slippeddisc/2014/04/sad-news-an-english-lion-has-died.html
  2. « Décès du baryton-basse John Shirley-Quirk », ResMusica, 9 avril 2014
  3. (en) John Shirley-Quirk - obituary - The Telegraph, 8 avril 2014
Dernière modification de cette page 27.04.2014 11:10:08

Récupérée de John Shirley-Quirk de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.