Base de données musicale

Musicien

Alan Sorrenti

Date de naissance 9.12.1950 à Napoli, Campania, Italie

Links www.alansorrenti.com (Italien)

Alan Sorrenti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alan Sorrenti, né à Naples le 9 décembre 1950, est un chanteur et compositeur italien[1].

Biographie

Alan Sorrenti qui est né à Naples de mère  galloise a passé une grande partie de son enfance à Aberystwyth, Pays de Galles. En conséquence parlant italien et Anglais il a chanté dans les deux langues tout au long de sa carrière.

Alan Sorrenti a commencé sa carrière au début des années 1970. Son premier album  Aria sorti en 1972 est suivi en 1973 par Come un vecchio incensiere all'alba di un villaggio deserto ,  composés principalement de morceaux de rock progressif et expérimental[2].

En 1976, Alan Sorrenti change de genre pratiquant la dance music[3]. En 1977 sort Figli delle stelle son premier succès[4]. À la fin de 1979, il  remporte un important succès Européen avec le single Tu sei l'unica donna per me, produit en différentes langues.

En 1980 Alan Sorrenti représente l'Italie  au Concours Eurovision de la chanson avec la chanson Non so che darei terminant à la sixième place. La chanson devient le succès de l'année en Europe Continentale et en Scandinavie se plaçant juste derrière le gagnant Johnny Logan What's Another Year.

En 2006, Sorrenti a participé au festival O'Scià sur l'île de Lampedusa .

Discographie

  • Aria (1972)[5]
  • Come un vecchio incensiere all'alba di un villaggio deserto (1973)
  • Alan Sorrenti (1974)
  • Sienteme, il est temps de terre (1976)
  • Figli delle Stelle (1978)
  • L. A. et new york (1979)
  • Di notte (1980)
  • Angeli di strada (1983)
  • Bonno Soku Bodai (1987)
  • Radici (1992)
  • Kyoko mon amour (1997)
  • Miami (1996)
  • Sottacqua (2003)

Notes et références

  1. (en) « Alan Sorrenti », sur .italianprog.com (consulté le 13 février 2017).
  2. (it) Enrico Deregibus, « Dizionario completo della Canzone Italiana », sur Google Books (ISBN 8809756258, consulté le 13 février 2017).
  3. (en) Francesco Cataldo Verrina, « The History of Italo Disco », sur Google Books (ISBN 1326304313, consulté le 13 février 2017), p. 65-68.
  4. (it) « Alan Sorrenti: "Io, per sempre figlio delle stelle" - Magazine - Showbiz - quotidiano.net », sur quotidiano.net, 8 octobre 2016 (consulté le 13 février 2017).
  5. (it) « Alan Sorrenti », sur digilander.libero.it (consulté le 13 février 2017).

Liens externes

Dernière modification de cette page 30.12.2018 21:11:59

Récupérée de Alan Sorrenti de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.