Sinfonieorchester Basel

Orchestre symphonique de Bâle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Orchestre symphonique de Bâle (Sinfonieorchester Basel en allemand) est un orchestre symphonique créé à Bâle, en Suisse en 1876.

Histoire

Fondé en 1876, l'Orchestre symphonique de Bâle est créé la même année que la salle de concert du Casino de Bâle (Stadtcasino Basel). L'orchestre prend le statut de société en 1921 (Basler Orchester Gesellschaft, BOG). En 1997, l'Orchestre radio-symphonique de Bâle, créé en 1938 sous le nom de Schweizer Radioorchester fusionne avec l'Orchestre symphonique de Bâle[1], et prend en charge la production artistique de concerts symphoniques, d'opéra et d'émissions radio.

Au cours de son histoire, l'orchestre de Bâle créée un certain nombre d’œuvres ayant marqué le XXe siècle, pour des artistes tels que Béla Bartók, Arthur Honegger et Bohuslav Martinů. En 2012, la gouvernance de l'Orchestre connaît un changement historique, en se séparant de son coorganisateur AMG (Allgemeine Musikgesellschaft Basel en allemand) et propose depuis lors un système d'abonnement pour ses représentations.

Depuis 2009, l'Orchestre symphonique de Bâle est dirigé par Dennis Russell Davies. Son mandat prend fin en septembre 2016, date à laquelle Ivor Bolton lui succédera pour une durée de 4 ans[2].

Directeurs

  • Ernst Reiter (1839-46)
  • August Walter (1846-96)
  • Alfred Volkland (1896-1902)
  • Hermann Suter (1902-1926)
  • Felix Weingartner (1927-1935)
  • Hans Münch (1935-1947)
  • Walter Müller von Kulm (1947-69)
  • Leopold Ludwig (1969-1970)
  • Moshe Atzmon (1972-1977)
  • Horst Stein (1987-1994)
  • Walter Weller (1994-1996)
  • Julia Jones et Mario Venzago (1996-2003)
  • Marko Letonja (2003-2006)
  • Dennis Russell Davies (2009-actuel)
  • Ivor Bolton (à partir de 2016)

Récompenses

L'enregistrement de l'œuvre A different Schumann Vol. 1-3 a été récompensé en mai 2004 du prix du Diapason d'Or. L'année suivante, l'orchestre reçoit à nouveau le Diapason d'Or pour sa performance lors de l'enregistrement de Felix Weingartner: Symphonic works I. En 2015, l'Orchestre a reçu le prix "Supersonic" décerné par le magazine Pizzicato, et a été nominé lors des ICMA Music Awards de la même année.

Discographie

  • Millistrade, Musikalisches Singspiel von Marius Felix Lange und Linard Bardill
  • Of Madness and Love, d'Hector Berlioz, inspiré de William Shakespeare
  • Franz Schubert : Symphonies No. 2 & 6
  • Igor Stravinski : Le Sacre du Printemps
  • Philip Glass : Symphonie No. 4 "Heroes" à partir de la musique de David Bowie et Brian Eno
  • Philip Glass : Symphonie No. 1, "Low"
  • Arthur Honegger : Symphonies No. 2 & 4 "Deliciae Basiliensis"
  • Franz Schubert : Symphonies No. 8, "Grosse C-Dur-Sinfonie"
  • Arthur Honegger : Symphonies No. 3 & 1
  • Franz Schubert : Symphonies No. 3 & 5
  • Es ist ein Ros' entsprungen : Musique Romantique pour Noël
  • Anton Bruckner : Symphonies No. 4 & 7
  • Felix Weingartner : Symphonic works I
  • Felix Weingartner : Symphonic works II
  • Felix Weingartner : Symphonic works III
  • Felix Weingartner : Symphonic works IV
  • Felix Weingartner : Symphonic works V
  • Felix Weingartner : Symphonic works VI
  • Felix Weingartner : Symphonic works VII
  • Robert Schumann : A Different Schumann Vol. 1
  • Robert Schumann : A Different Schumann Vol. 2
  • Robert Schumann : A Different Schumann Vol. 3
  • Maurice Ravel : Works for Orchestra
  • Bohuslav Martinů : Concerts pour Piano
  • Luigi Nono : Travaux divers
  • Iannis Xenakis : Kraanerg, livret
  • Klaus Huber : Schwarzerde
  • Wladimir Vogel: Travaux divers
  • Frédéric Chopin : Partitions pour piano et orchestre
  • Thomas Kessler : Travaux divers
  • Othmar Schoeck : Penthesilea

Références

  1. Alain Pâris, Le Nouveau Dictionnaire des interprètes, Robert Laffont, 2015 (ISBN 9782221-187555, présentation en ligne)
  2. Blackburn to Bavaria: English conductor Ivor Bolton in Munich, Financial Times, 11 septembre 2015

Liens externes

Dernière modification de cette page 21.10.2017 14:00:11

Récupérée de Orchestre symphonique de Bâle de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.