Jean-Luc Ponty

Jean-Luc Ponty

Date de naissance 29.9.1942 à Avranches, Basse-Normandie, France

Links www.ponty.com (Français)

Jean-Luc Ponty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Luc Ponty
Jean-Luc Ponty.jpg
Profession(s) violoniste, compositeur
Genre(s) jazz, jazz-rock
Instrument(s) violon

Jean-Luc Ponty, né le septembre 1942 29 (29-septembre-1942) (Erreur dexpression : mot « septembre » non reconnu ans), à Avranches, est un violoniste et compositeur de jazz français.

Biographie

Premier prix de violon classique, en 1960, au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, son attirance pour le jazz est due aux musiques de Miles Davis et de John Coltrane. Il obtient en 1967 le prix Django-Reinhardt délivré par l'Académie du Jazz et figure sur le double CD 50 ans de prix Django-Reinhardt, sorti chez Nocturne en 2005. Il nie toute influence de Stéphane Grappelli, qu'il appréciait pourtant beaucoup. Il est un des très rares musiciens français à avoir obtenu une véritable réputation internationale, d'abord via ses collaborations avec Frank Zappa et John McLaughlin puis, à partir de 1975, en s'inventant une carrière très personnelle, faite de sa grande culture classique, de sa volonté de populariser ses champs d'expression, enfin de son goût pour les expérimentations et les métissages stylistiques qui lui valurent ici - dans son pays d'origine - nombre de railleurs, même et surtout parmi les ex-plus fervents admirateurs de ce « Coltrane du violon » qu'ils avaient initialement vu en lui.

Violoniste purement bebop à ses débuts, devant la difficulté de survivre dans le peu d'espace et de reconnaissance que lui offrait sa carrière « première version », il cède aux sirènes américaines que furent, pour lui, George Duke et Frank Zappa, déviant alors vers une musique plus populaire, le rock, perdant ainsi bon nombre de ses « puristes » ayant pris plaisir à le voir jouer dans les clubs parisiens, tel Le Caméléon, lors des années 1960. Cependant, ses expérimentations électroniques furent couronnées de succès, l'artiste obtenant la reconnaissance d'un public plus large - pour preuve les concerts du Mahavishnu Orchestra au festival de jazz de Montreux - bénéficiant bientôt d'assez d'aura pour former ses propres groupes, dirigeant à son tour quelques instrumentistes de grand talent, tels Patrice Rushen, Allan Zavod, Allan Holdsworth, Dan Sawyer, Leon Chancler...

Outre une virtuosité époustouflante, aussi doté d'un réel talent de compositeur et de mélodiste, Jean-Luc Ponty a également été un expérimentateur ambitieux, parmi les premiers à combiner le violon au MIDI, aux effets de distorsions et aux pédales wah-wah. Immédiatement identifiables, ses sons - en attaque comme en phrasé - sont de véritables signatures, obtenant aussi l'ampleur d'un synthétiseur sur les seules cordes de ses violons.

Il a modifié ceux-ci et a ainsi utilisé un violon électrique à cinq cordes, équipé d'une corde basse accordée en do. Il utilisait également parfois un violectra, d'abord à quatre cordes puis à six, avec des basses en do et en fa. Le violon Zeta a ainsi remplacé les vieux barcus berry avec lesquels Jean-Luc Ponty avait été un des précurseurs du jazz-rock. Il rejoue cependant sur un barcus berry sur son dernier album The Acatama Experience, sorti en 2007.

Discographie

Discographie bebop

  • 1964 : Jazz Long Playing
  • 1966 : Violin Summit, avec Stuff Smith, Stéphane Grappelli et Svend Asmussen
  • 1966 : Trio HLP (avec Daniel Humair et Eddy Louiss) (Dreyfus jazz)
  • 1967 : Sunday Walk

Discographie jazz-rock

  • 1968 : More than Meets the Ear
  • 1969 : Electric Connection
  • 1969 : Live at Dontes
  • 1969 : Canteloupe Island
  • 1969 : King Kong : Jean-luc Ponty Plays the Music of Frank Zappa avec George Duke, Ernie Watts, Wilton Felder, Ian Underwood. Composition et arrangements de Frank Zappa.
  • 1972 : Live at Montreux 72
  • 1975 : Upon the Wings of Music
  • 1975 : Aurora
  • 1976 : Imaginary Voyage
  • 1977 : Enigmatic Ocean
  • 1978 : Cosmic Messenger
  • 1979 : A Taste for Passion
  • 1979 : Live
  • 1980 : Civilized Evil
  • 1981 : Mystical Adventures
  • 1983 : Individual Choice
  • 1984 : Open Mind
  • 1985 : Fables
  • 1987 : The Gift of Time
  • 1989 : Storytelling
  • 1991 : Tchokola
  • 1992 : No Absolute Time
  • 1996 : Live at Chene Park
  • 2001 : Life Enigma
  • 2002 : Live at Semper Opera
  • 2004 : Jean-Luc Ponty in Concert
  • 2007 : The Atacama Experience
  • 2011 : Electric Fusion (compilation en coffret 4 cd)

Collaborations

  • 1967 : Free Action, avec le Wolfgang Dauner's Septet
  • 1967 : Noon in Tunisia, avec George Gruntz
  • 1968 : More Than Meets the Ear, avec George Gruntz, Carmell Jones, Leo Wright, Daniel Humair
  • 1969 : Electric Connection, avec The Gerald Wilson Big Band
  • 1969 : Jean-Luc Ponty Experience with the George Duke Trio
  • 1971 : Open Strings, avec Joachim Kühn, Philip Catherine, Peter Warren et Oliver Johnson
  • 1971 : New Violin Summit, avec Sugarcane Harris, Michael Urbaniak et Milso Brantner
  • 1972 : "Aria", avec Alan Sorrenti
  • 1972 : Honky Chateau, avec Elton John
  • 1973 : Stéphane Grappelli & Jean-Luc Ponty
  • 1975 : Apocalypse de Mahavishnu Orchestra (John McLaughlin)
  • 1975 : Visions of the Emerald Beyond de Mahavishnu Orchestra (John McLaughlin)
  • 1976 : My Spanish Heart de Chick Corea, joue sur un morceau
  • 1991 : Puss in Boots, narration par Tracey Ullman, musique de Jean-Luc Ponty
  • 1993 : Heroes de Mark O'Connor, joue sur un morceau
  • 1993 : East River Drive de Stanley Clarke, joue sur "Christmas In Rio" et "Never Lose Your Heart/There Lies The Passion"
  • 1994 : The Rite of Strings, avec Al Di Meola, Stanley Clarke

Avec Frank Zappa

  • 1969 : Hot Rats
  • 1973 : Over-Nite Sensation
  • 1974 : Apostrophe (')

Liens externes

Dernière modification de cette page 06.06.2013 16:53:05

Récupérée de Jean-Luc Ponty de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.