Base de données musicale

Band

Europe

Links www.europetheband.com (Anglais)

Europe (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Europe est un groupe de rock suédois, originaire de Upplands Väsby, à Stockholm. Depuis sa formation, Europe compte onze albums studio, plusieurs albums live, et de nombreuses compilations best-of.

Après deux premiers albums orientés heavy metal rencontrant le succès en Scandinavie et au Japon, au début des années 1980, Europe devient mondialement célèbre avec son troisième album, plus proche désormais du hard rock mélodique et hard FM, rappelant des groupes comme Bon Jovi, The Final Countdown publié en 1986, qui devient un succès considérable et qui se vendit à plus de trois millions d'exemplaires aux États-Unis, et plus de 20 millions d'exemplaires dans le monde. Europe devient l'un des groupes de hard rock les plus couronnés de succès dans les années 1980, tout comme Def Leppard, AC/DC et Bon Jovi, avec plus de 80 millions d'albums vendus dans le monde[4]. Le groupe atteint le top 20 des albums dans le Billboard 200 avec deux albums (The Final Countdown et Out of This World)[5] et deux singles dans le top 10 dans le Billboard Hot 100 (The Final Countdown et Carrie)[5].

Europe se met en pause en 1992 après la tournée pour l'album Prisoners in Paradise (le groupe ne s'était jamais officiellement séparé, chacun voulant juste faire des albums solo ou projets musicaux de son côté), se réunissant temporairement pour un unique concert à Stockholm pour le réveillon en 1999 et annonce une réunion officielle en 2003. Depuis, Europe compte six albums, Start from the Dark (2004), Secret Society (2006), Last Look at Eden (2009) Bag of Bones (2012), War of Kings (2015) et Walk the Earth (2017).

Le groupe s'inspire principalement de Whitesnake, Deep Purple, Rainbow, Led Zeppelin, Thin Lizzy, Kiss, UFO et du Michael Schenker Group[6],[7]. En 30 ans de carrière, le groupe compte plus de 20 millions d'exemplaires vendus à l'international[8].

Biographie

Europe et Wings of Tomorrow (1979–1985)

Europe est formé à Upplands Väsby en banlieue de Stockholm, initialement composé de Joey Tempest (chant), John Norum (guitare), John Levén (basse), et Tony Reno (batterie). Il porte alors le nom de Force[9], un groupe de heavy metal (avec des tendances progressives). Le savant mélange de la puissance guitaristique de J. Norum et les mélodies « métalliques » de J. Tempest (influencé par Thin Lizzy, Rush, Iron Maiden, Deep Purple, Black Sabbath, Rainbow, Van Halen, UFO, Led Zeppelin, Ozzy Osbourne, Motörhead, Journey, Whitesnake, Dio, etc.) y est déjà présent. Le bassiste John Levén quitte pour une courte durée le groupe (remplacé par le bassiste intérimaire Peter Olsson) pour rejoindre le guitariste Yngwie Malmsteen et son groupe. Mais les caractères des deux hommes étant bien trop différents, John Levén réintègre Force définitivement. En remportant un tremplin-rock, le ROCK-SM, organisé par une maison de disques, le groupe se voit offrir la réalisation d'un album et une tournée. Le groupe change alors de nom pour se rebaptiser Europe, nom trouvé par le chanteur, Joey, car il exprime pour lui la grandeur et la puissance. Dans une interview de l'émission Tracks de la chaîne Arte, Joey avoue que c'est surtout parce qu'à l'époque les membres du groupe écoutaient énormément les deux albums de Deep Purple, Made in Japan et Made in Europe[9]. Ce dernier Album donna l'idée à Joey de nouveau nom du groupe.

Les deux premiers albums Europe (1983) et Wings of Tomorrow (1984), typiquement dans le genre heavy metal (avec des titres orientés speed metal comme Scream of Anger), remportent un franc succès au niveau national et sont en très bonne place des classements en Asie, notamment au Japon. Au vu du succès que remporte déjà le groupe, la carrière des musiciens de Europe prend un tournant à la suite de la signature avec une major, CBS-EMI/Sony. Ce contrat international permet au groupe de distribuer leurs albums partout dans le monde, y compris sur le marché tant convoité des États-Unis. Le batteur Tony Reno quitte le groupe en pleine tournée de Wings of Tomorrow courant 1985. Il est alors remplacé par Ian Haugland. Par la même occasion, Europe accueille le claviériste Mic Michaeli[10].

The Final Countdown et Out of This World (1985–1992)

Entre temps, en 1985, le groupe au complet joue dans le film On the Loose dont la chanson-titre figure sur l'album The Final Countdown. L'album The Final Countdown, plus hard-rock mélodique que ces prédécesseurs, publié en mai 1986, donne au groupe sa percée internationale, et est certifié trois fois disque de platine aux États-Unis[11], et atteint la 8e place dans le Billboard 200[5]. Le single du même titre (The Final Countdown) se place en tête des hit-parades dans plus de 25 pays[4], incluant le Royaume-Uni[12], la France[13], l'Espagne, et l'Allemagne[14], vendu à huit millions d'exemplaires dans l'année. S'ensuit une tournée mondiale. Le groupe jouera en première partie de Def Leppard aux États-Unis. C'est l'un des plus importants albums de hard FM de cette année 1986, avec Slippery When Wet de Bon Jovi. Ces deux albums rencontrent un énorme succès, et passent régulièrement en radio et à la télévision. Les singles qui suivent prennent la même position (les refrains de The Final Countdown sont un véritable classique de hard FM joué lors d'interludes dans les stades ou de meetings politique), ou encore des titres plus hard rock tels que Rock the Night et Cherokee ou la ballade Carrie). L'imagerie d'Europe se caractérisait par une chevelure permanentée des membres du groupe et le look de Joey Tempest, fortement influencé par la vogue glam (avec une coupe de cheveux typée Robert Plant de Led Zeppelin, et un look à la Dokken, Mötley Crüe, Bon Jovi, ou encore Pretty Maids, Whitesnake, etc.).

The Final Countdown compte plus dix millions d'exemplaires, et fait partie des albums surnommés « trésors de guerre » par les experts du rock et du hard rock, c'est-à-dire les albums que les distributeurs d'audio-visuel continuent d'écouler quotidiennement par palettes entières plus de vingt ans après leur sortie. Parmi ceux-ci, l'on peut citer Back in Black de AC/DC, Machine Head de Deep Purple, Hysteria de Def Leppard ou encore Dr. Feelgood de Mötley Crüe. Des tensions apparaissent dans le groupe, et John Norum en a désormais assez du tapage médiatique, du côté trop « bubble-gum » comme il dit (avec les claviers trop en avant et les ballades) et du star-system. Il préfère quitter le groupe et est remplacé par Kee Marcello, ex-Easy-Action (groupe de glam metal suédois), cela en pleine tournée de The Final Countdown, courant 1987 et sortir de très bons albums solo de hard-rock mélodique avec comme musiciens et chanteurs Glenn Hughes, Mikkey Dee de Motörhead, et joue au sein du groupe Dokken.

L'album suivant, Out of This World (1988), toujours très hard FM, connaît un succès un peu moindre que le précédent, mais le groupe tourne intensément, dont aux États-Unis avec Def Leppard et Tesla ou encore en Europe avec Dare en première partie. La tournée affiche quasiment complet partout. Europe participe au festival rock et metal de Milton Keynes (Royaume-Uni) avec Bon Jovi, Skid Row et Vixen. L'album Prisoners in Paradise (1991), revenu au hard rock pêchu tendance heavy rock américain, est quant à lui considéré comme un semi-échec commercial (avec cependant un peu plus d'un million d'exemplaires vendues). Une longue tournée (à guichet fermé presque partout) suit la sortie de l'album, avec PinkCream 69 en première partie. Europe participe à divers festivals (dont un au Tokyo Dome avec Metallica, Tesla, etc.). Le groupe fait un long break à partir de fin 1992 mais refait une apparition scénique (avec les 2 guitaristes Kee Marcello et John Norum) pour le passage à l'an 2000.

Réunion et Start from the Dark (2003–2005)

Le groupe se reforme officiellement fin 2003, composé de Joey Tempest, John Norum, Mic Michaeli, John Levén et Ian Haugland - ce que certains appellent la formation classique[15]. Kee Marcello est contacté pour rejoindre le groupe, mais trop occupé avec son nouvel album (projet K2) et son job de producteur, il refuse la proposition. Courant 2004, le groupe participe à de nombreux festivals metal comme le Master of Rock, le Lorca Rock, et le Sweden Rock, avec des groupes comme Helloween, Testament, Judas Priest, Running Wild, Saxon, Scorpions, Tankard, et bien d'autres. Europe sort en 2004 un nouvel album, assez sombre et plus heavy, Start From The Dark[16].

Les influences sont toujours les mêmes qu'au début, à savoir UFO, Deep Purple, Rainbow, etc. mais de nouveaux groupes influencent le style musical (par exemple The Darkness, Velvet Revolver, Black Label Society de Zakk Wylde, Audioslave, sans parler du fait que John Norum dit apprécier Sepultura, Candlemass entre autres). Cette alchimie a comme résultat un hard rock puissant, sombre et mélodique dont l'album précède une longue tournée internationale. 2005 voit la sortie du double DVD live Live From the Dark qui se place en tête des ventes de DVD musicaux (et devant Pink Floyd) dans de nombreux pays, dont en Scandinavie et en Italie. En décembre 2005, le groupe annule sa participation au festival Bang Your Head !!! organisé le 23 et 24 juin 2006 en Allemagne[17].

Secret Society et Last Look at Eden (2006–2010)

En octobre 2006, Europe sort son septième album, Secret Society[18], qui contient des sonorités travaillées dans la voix de Joey Tempest. Il contient le son hard et heavy moderne de Start From the Dark. Europe fait désormais partie des légendes vivantes, et est cité comme influence par de nombreux groupes (Arch Enemy, Children of Bodom, Industrial Jesus Waste, MAIM, Tucker, Denied, Crucified Barbara, Sabaton, Spiritual Beggars, Dark Sky, H.E.A.T., Eclipse, After Forever, et bien d'autres de la nouvelle génération)[réf. nécessaire].

Europe sort un nouvel album en 2009 Last Look at Eden qui confirme son retour. Back to the roots au Hard-rock plus classique avec des titres plutôt heavy epic avec orchestration, comme la chanson Last Look at Eden, devenu un classique du groupe remportant un vif succès en concert[réf. nécessaire]. Bien que le ton de l'album soit au hard rock tinté années 1970 et heavy-rock « bluesy » il renferme cependant des petits côtés stoner rock (Catch that Plane), grunge rock (Only Young Twice), Heavy-metal rapide et moderne comme The Beast, ou encore des passages proches, musicalement, de Rage Against The Machine avec le titre U Devil U ou encore de Vulcain. De très bonnes chansons donc enrichissent encore un peu plus le répertoire du groupe dont les prestations scéniques reconquièrent un public de plus en plus croissant en salle en tête d'affiche comme dans les plus gros festivals rock/metal. Après leur participation au Hellfest, de Clisson, en France, le 21 juin 2009, partageant l'affiche avec notamment Dream Theater, Manowar (tête d'affiche), Stratovarius, Epica et Queensrÿche[19], ils sont en tournée en 2010, notamment avec la légende du mouvement N.W.O.B.H.M, Diamond Head. Ils sont également confirmés en janvier 2010 pour festival Getaway Rock des 8 et 10 juillet 2010 à Gävle, en Suède[20].

Bag of Bones (2011–2015)

En fin 2011, le groupe joue à Rinkaby pour la cérémonie de clôture du 22nd World Scout Jamboree, en Suède, (48 000 scouts étaient présents à cette cérémonie)[21]. Europe publie son neuvième album studio, Bag of Bones, le 25 avril 2012[22],[23]. Le son est orienté hard rock à consonances bluesy, se rapprochant encore un peu plus de Led Zeppelin et Deep Purple, notamment, mais avec un petit côté plus moderne, epic et heavy. Bag of Bones est certifié disque d'or par la RIAA[24]. En décembre 2012, le Sweden Rock Magazine, cite Europe dans son top 100 des plus grands groupes suédois de tous les temps[25].

Le groupe ne cesse de tourner entre 2012 et 2013 quasiment à guichet fermé dans le monde entier, et participe à de nombreux festivals metal pour soutenir cet album, comme au Hellfest[26] de Clisson pour la deuxième fois ou encore le Download Festival (le 8 juin 2012[27]), le Rock of Ages, Le Festival de Lorelei, le Bang Your Head !!!, le Sonisphere, etc., partageant les affiches avec les plus grands noms du genre tels que Iron Maiden, Whitesnake, Twisted Sister, Anthrax, Alice Cooper, Saxon, M.S.G., etc. Le groupe tourne également et notamment avec Black Star Riders, Foreigner et FM. Pour fêter ses 30 ans de carrière[28], le groupe donne un concert exceptionnel de plus de deux heures trente lors du Sweden Rock Festival[29]. À cette occasion, Scott Gorham (guitariste de Thin Lizzy et Black Star Riders), et Michael Schenker (de M.S.G./Temple of Rock et ex-Scorpions et UFO) se sont produits sur scène avec Europe. Le groupe tourne en 2014 en Suède jouant l’intégralité de l'album Wings of Tomorrow pour les 30 ans de cet album mythique. La tournée est nommée Wings over Sweden Tour. En décembre 2014, le groupe prévoit de sortir son dixième album en mars 2015[30].

War of Kings et Walk the Earth (depuis 2016)

Le 2 mars 2015, Europe sort son dixième album War of Kings. Le titre War of Kings se rapproche fortement de Black Sabbath voire de Candlemass, avec son riff de guitare heavy entêtant, envoûtant et son rythme lourd. Des titres comme Nothing to Ya et Children of the Mind sont dans le même esprit, heavy et mid-tempo. California 405 est un titre de pur hard mélodique et hard FM rappelant Superstitious avec un rythme plus rapide comme Stormwind, Rainbow Bridge est un titre de hard/rock « oriental » aux consonances très « Kashmir » de Led Zeppelin. Days of Rock'n'Roll, très stylé Thin Lizzy/Rainbow est un véritable hit en puissance et Hole in My Pocket est un incontournable en concert rappelant The Beast par son côté heavy très rapide. Le groupe ne cesse de tourner en tête d'affiche et dans de grands festivals métal comme le RockFest en Espagne ou encore le Wacken Open Air Festival et sera notamment invité par Scorpions en novembre 2015 en tournée dans toute la France, notamment au Palais Omnisports de Paris-Bercy, entre coupé de concerts en tête d'affiche entre deux concerts avec Scorpions. Le concert de Europe au Wacken Open Air Festival en Allemagne est filmé, puis il est sorti en DVD en 2015, en complément de l'album War of Kings (édition spéciale)[31]. En avril 2015, le groupe publie le clip de la chanson Days of Rock 'N' Roll, réalisé par Patric Ullaeus de la Revolver Film Company[32].

En mars 2016, le groupe annonce une tournée The Final Countdown spéciale 30 ans, et prévoit déjà un nouvel album pour 2017[33]. L'album se révèlera être Walk the Earth.

Membres

Membres actuels

  • Joey Tempest - chant solo, guitare acoustique (1979–1992, 1999, depuis 2003), guitare rythmique (1986–1992) ; clavier, piano (1979–1984)
  • John Norum - guitare solo, guitare rythmique, chœurs (1979–1986, 1999, depuis 2003)
  • John Levén - basse, chœurs (1981, 1981–1992, 1999, depuis 2003)
  • Mic Michaeli - clavier, piano, keytar, chœurs, guitare occasionnel (1984–1992, 1999, depuis 2003)
  • Ian Haugland - batterie, percussions, chœurs (1984–1992, 1999, depuis 2003)

Anciens membres

  • Tony Reno - batterie, percussions (1979–1984)
  • Peter Olsson - basse (1979–1981)
  • Marcel Jacob - basse (1981 ; décédé en 2009)
  • Kee Marcello - guitare solo, chœurs (1986–1992, 1999)

Discographie

Albums studio

  • 1983 : Europe
  • 1984 : Wings of Tomorrow
  • 1986 : The Final Countdown
  • 1988 - Out of This World
  • 1991 - Prisoners in Paradise
  • 2004 - Start from the Dark
  • 2006 - Secret Society
  • 2009 - Last Look at Eden
  • 2012 - Bag of Bones
  • 2015 - War of Kings
  • 2017 - Walk the Earth

Autres

  • Divers best-of dont 1982-1992 (1992) et Rock The Night - The Best Of (2004).
  • Des bootlegs des démos de Force - the early days of Europe et Lost Paradise - Le Baron-Boy (inédits, période de Prisoners in Paradise)
  • Des live, dont Live at the sweden-rock 2004 ou Live in Stockholm - 1987 (import japonais)

Œuvres individuelles

Notons[Qui ?] encore les trois albums solo à tendance plus pop/rock-FM de Joey Tempest : Alazea place, A Place to Call Home, et Joey Tempest. John Norum est également auteur de divers albums solos (toujours dans le hard rock), dont le dernier en date s'intitule Play Yard Blues. Ce dernier a également travaillé avec Dokken. Après un premier album solo de rock mélodique et la création du groupe Red Fun (heavy-rock'n'roll), l'ex-guitariste Kee Marcello a dernièrement[Quand ?] formé le Kee Marcello's K2. Kee rejoue également occasionnellement avec ses anciens compères de Easy-Action comme au festival Sweden-Rock à l'été 2006. Enfin, la section basse, batterie et clavier de Europe a participé à de nombreux groupes et projets de hard rock/metal, comme Nikolo Kotzev's Nostradamus, Brazen Abbot, Glenn Hughes (ex-Deep Purple qui a aussi chanté avec Norum), Clockwize, etc. À noter, leur participation à l'enregistrement d'un titre au profit des victimes du tsunami avec des musiciens de Motörhead, Meshuggah, Entombed, etc..

Vidéographie

Clips

  • 2009 : Last Look at Eden, tiré de Last Look at Eden, dirigé par Patric Ullaeus
  • 2009 : New Love in Town, tiré de Last Look at Eden, dirigé par Patric Ullaeus
  • 2012 : Firebox, tiré de Bag of bones, dirigé par Patric Ullaeus
  • 2012 : Not Supposed to Sing the Blues, tiré de Bag of bones, dirigé par Patric Ullaeus
  • 2015 : Nothin' To Ya (live), tiré de War of Kings, dirigé par Patric Ullaeus
  • 2015 : Days Of Rock'n'Roll, tiré de War of Kings, dirigé par Patric Ullaeus
  • 2015 : War Of Kings, tiré de War of Kings, dirigé par Patric Ullaeus

DVD

  • 2004 : Rock the Night: Collectors Edition
  • 2004 : The Final Countdown Tour 1986
  • 2005 : Live from the Dark
  • 2006 : 20TH Anniversary of The Final Countdown
  • 2011 : Live at Shepherd's Bush, London
  • 2013 : Live At Sweden Rock - 30th Anniversary Show, réalisé par Patric Ullaeus
  • 2015 : War Of Kings Special Edition - Live in Wacken, réalisé par Patric Ullaeus

Vidéos VHS

  • 1985 : On the Loose (film)
  • 1987 : The Final Countdown-the videos (3 clips)
  • 1987 : Europe in America
  • 1987 : The Final Countdown world-tour'87 - live at the Hammersmith-odeon (Londres, Royaume-Uni)

Bibliographie

  • (de) Stratmann, Holger et Rock Hard Verlag, RockHard Enzyklopädie. 700 der interessantesten Rockbands aus den letzten 30 Jahren, Dortmund, 1998, 110 p. (ISBN 3-9805171-0-1)

Notes et références

  1. (en) Kelley Simms, « Europe – War of Kings », Brave Words & Bloody Knuckles,‎ 17 mars 2015 (lire en ligne)
  2. (en) Dave Reynolds, « Europe – Europe », Metal Forces, no 1,‎ août 1983, p. 22 (lire en ligne)
  3. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Europe – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 12 novembre 2016)
  4. (en) « Rock group Europe plan comeback », bbc.co.uk, 3 octobre 2003 (consulté le 18 août 2016).
  5. (en) « Billboard.com - Artist Chart History - Europe », Billboard (consulté le 18 août 2016).
  6. (en) « Europe – Interview with Joey Tempest », metal-rules.com (consulté le 23 mars 2014).
  7. (en) « Joey Tempest - Europe - Uber Rock Interview Exclusive », uberrock.co.uk (consulté le 23 mars 2014).
  8. (en) « Joey Tempest, frontman of Swedish glam-metal-ambassadors-turned-hard-rock-blues-revivalists Europe, picks his ten band tracks that aren't, you know, that one », sur teamRock (consulté le 18 août 2016).
  9. (en) « 30 Years Ago: Europe Release ‘The Final Countdown’ », sur ultimateclassicrock.com, 26 mai 2016 (consulté le 18 août 2016).
  10. (en) « Metal Express Radio », Metal Express Radio (consulté le 15 avril 2008)
  11. (en) « RIAA - Gold and Platinum », RIAA.com (consulté le 23 février 2008).
  12. (en) « UK Album Chart », Chart Stats (consulté le 24 juin 2008).
  13. (en) « French Album Chart », lescharts.com (consulté le 24 juin 2008).
  14. (en) « German Album Chart », charts-surfer (consulté le 24 juin 2008).
  15. (en) « It's Official: Europe to Record New Album, Embark On World Tour », Blabbermouth (consulté le 18 août 2016).
  16. (en) « Fireworks Magazine: Issue 17 », Rathole.com (consulté le 23 décembre 2007).
  17. (en) « EUROPE Cancel BANG YOUR HEAD!!! Festival Appearance », sur Blabbermouth, 19 décembre 2005 (consulté le 18 août 2016).
  18. (en) « EUROPE - Secret Society Review », sur Blabbermouth (consulté le 18 août 2016).
  19. « HellFest 2009 : Le succès qui dérange... », sur La Grosse Radio, 24 juin 2009 (consulté le 18 août 2016).
  20. (en) « MOTÖRHEAD, EUROPE, DEICIDE, VADER Confirmed For Sweden's GETAWAY ROCK Festival », sur Blabbermouth (consulté le 18 août 2016).
  21. (en) « World Scout Jamboree teaches importance of peace », sur Desert Rock, 11 août 2011 (consulté le 18 août 2016).
  22. (en) « Bag Of Bones Review », sur Ultimate Guitar, 27 avril 2012 (consulté le 18 août 2016).
  23. « Europe - Bag of Bones - chronique », sur La Grosse Radio, 30 avril 2012 (consulté le 18 août 2016).
  24. (en) « EUROPE Says SABATON Is Not First Swedish Hard Rock Band To Go Platinum », sur Blabbermouth, 18 juin 2013 (consulté le 18 août 2016).
  25. (en) « CANDLEMASS, ENTOMBED And EUROPE Named Greatest Swedish Hard Rock/Metal Bands Of All Time », sur Blabbermouth, 20 décembre 2012 (consulté le 18 août 2016).
  26. « Europe au Hellfest 2013 », sur La Grosse Radio, 5 juillet 2013 (consulté le 18 août 2016).
  27. (en) « EUROPE Singer Joey Tempest's Bag Of Bones - "We Never Thought We Could Make An Album Like This" », sur Bravewords, 17 avril 2012 (consulté le 18 août 2016).
  28. (en) « EUROPE To Celebrate 30th Anniversary Of 'The Final Countdown' », sur Blabbermouth, 16 novembre 2015 (consulté le 18 août 2016).
  29. (en) « EUROPE: 'Live At Sweden Rock - 30th Anniversary Show' Double CD, DVD, Blu-Ray Detailed », sur Blabbermouth, 2 septembre 2013 (consulté le 18 août 2016).
  30. (en) « EUROPE To Release 'War Of Kings' Album In March », sur Blabbermouth, 8 décembre 2014 (consulté le 18 août 2016).
  31. (nl) « Wacken Open Air 2015 », sur metalfan.nl, 1er août 2015 (consulté le 18 août 2016).
  32. (en) « EUROPE: 'Days Of Rock 'N' Roll' Video Premiere », sur Blabbermouth, 28 avril 2015 (consulté le 18 août 2016).
  33. (en) « EUROPE Announces The Final Countdown 30th Anniversary Tour 2016; 11th Studio Album Coming In 2017 », sur Bravewords, 15 mars 2016 (consulté le 18 août 2016).

Liens externes

Dernière modification de cette page 28.11.2017 13:08:17

Récupérée de Europe (groupe) de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.